Maladies et pathologie de votre cheval

Effets des CMV (Compléments Minéral et Vitaminés) sur les sarcoïdes

Sarcoïdes cutanées cheval

Les sarcoïdes sont des tumeurs cutanées qui touchent les chevaux. Ce sont des tumeurs cutanées qui sont les plus fréquemment rencontrées (elles représentent plus de 50% des formes) devant le mélanome et le carcinome épidermoïde. C’est une tumeur qui généralement reste localisée et ne métastase pas.

Étiologie des sarcoïdes chez le cheval

L’origine du sarcoïde est virale : c’est un papillomavirus de type 1ou 2. Chez les bovins, ce virus provoque des papillomes et les animaux s’en débarrassent rapidement.  Chez les chevaux, le virus présente des mutations qui entrainent l’apparition des sarcoïdes.

La transmission des sarcoïdes entre les équidés est encore discutée ce jour. Il est cependant recommandé de ne pas partager le matériel d’un cheval présentant des sarcoïdes. Les stomoxes (petite mouche) pourraient également jouer un rôle de vecteur dans la transmission des sarcoïdes2.

Il semble y avoir une prédisposition raciale avec des races plus touchées comme les Appaloosa, Pur sang Arabes, Pur Sang et Quarter Horse et également une prédisposition génétique.

Les différents types de sarcoïdes du cheval

Il existe 6 types de sarcoïdes selon leur apparence :

  • Les sarcoïdes occultes (cf figure 1) : c’est la forme précoce des sarcoïdes. Ils sont généralement de forme circulaire, avec une absence de poils, la peau est grise, épaissie et peut devenir granuleuse. Ce type de sarcoïde peut rester stable durant toute la vie du cheval ou au contraire évoluer vers d’autres formes.
  • Les sarcoïdes verruqueux (cf figure 1) : ils ont l’aspect d’une verrue. Ces sarcoïdes sont souvent entourées par une forme occulte.
  • Les sarcoïdes nodulaires (cf figure 1) : ils prennent l’aspect d’une masse sous la peau ou dans le derme, pouvant s’ulcérer ou non.
  • Les sarcoïdes fibroblastiques : on a dans ce cas destruction de la peau saine avec la formation de nodules. Et dans ces types de sarcoïdes, on en distingue deux types fibroblastiques selon s’ils sont pédiculés ou non.
  • Les sarcoïdes mixtes pour lesquels on retrouve plusieurs types sans qu’un prédomine.
  • Les sarcoïdes malins : sarcoïdes infiltrants qui se retrouvent généralement sur la tête, l’aine ou le coude du cheval. Cette forme est rare.
Les différents types de sarcoïdes cutanées cheval

Figure 1 : Sarcoïde occulte (à gauche), verruqueux (au milieux) et nodulaire ulcéré (à droite). ©Joséphine DORCHIES

Localisation des sarcoïdes

On retrouve préférentiellement les sarcoïdes au niveau de la tête et notamment sur le contour des yeux et les lèvres, sur les extrémités des membres, sous le ventre sur la face interne des cuisses. Pour les chevaux montés, les sarcoïdes peuvent se trouver aussi au niveau des zones soumises aux frottements du harnachement. Enfin, les sarcoïdes peuvent se localiser au niveau des plaies, compliquant ainsi la cicatrisation.

Comment diagnostiquer les sarcoïdes chez le cheval ?

Généralement, la visualisation des sarcoïdes à l’œil nu est suffisante pour poser un diagnostic. Toutefois, si un doute est présent, une biopsie pourra être réalisée afin de poser un diagnostic définitif.

Traitement des sarcoïdes avec le CMV Minko Mila Moka

Le traitement des sarcoïdes peut être délicat. En effet, les sarcoïdes ont une fâcheuse tendance à récidiver. De plus, l’apparition de sarcoïdes est lié au système immunitaire. Lors d’une intervention, le système immunitaire est sollicité et peut favoriser l’apparition de nouvelles tumeurs.

Le statut immunitaire du cheval est quant à lui intrinsèquement lié à la bonne couverture des besoins en oligo-éléments et vitamines du cheval.

La minéralisation du cheval avec le CMV Minko apporte des vitamines A et E  et  des oligo-éléments chélatés (4 fois plus assimilables) comme le cuivre, le zinc et le sélénium qui sont des anti-oxydants puissant qui réduisent le stress oxydatif de l’organisme et boost le système immunitaire. La pulpe de melon présente également dans le CMV Minko contient  de la Superoxide Dismutase (SOD)  et de la catalase qui sont deux enzymes majeures du système de défense antioxydante de l’organisme.

Ainsi en apportant 50gr de CMV Minko quotidiennement on améliore la résistance immunitaire des cellules de l’ensemble de l’organisme du cheval conduisant à une réduction notable des sarcoïdes.

CMV MINKO 1,4 kg

13 avis
25.00 ou s’abonner et économiser 10%

La minéralisation optimale du cheval

Bien plus qu’un minéral quotidien couvrant les besoins en oligo-éléments et vitamines, le CMV MINKO, grâce à sa composition unique, permet un bon fonctionnement de l’organisme de votre cheval et renforce son immunité toute l’année. Très appétant, il contient un arôme fruit rouge naturel pour faciliter sa consommation. Il peut se distribuer seul dans un seau ou une mangeoire sans aliment.

Quand utiliser le CMV MINKO ?

Le CMV MINKO est recommandé pour tous les chevaux, en utilisation quotidienne. Sans mélasse, sans sucre, il convient aux chevaux SME, Cushing, fourbus, PSSM, intolérant aux sucres et amidon. DLUO 12 mois.
CMV MINKO

Résultats sur des sarcoïdes après une complémentation en CMV Minko sur 2 chevaux après 3 mois de complémentation à 50 gr par jour :

Le traitement local des sarcoïdes

L’huile ozonée saturée peut être utilisée localement et participe à la résorption des sarcoïdes. L’ozone a en effet démontré son efficacité sur les bactéries, les champignons mais aussi les virus. Une application locale de l’huile ozonée va favoriser la micro circulation et agir par oxydation sur le virus.

Les principaux composés oxygénés obtenus lors de la réaction d'un acide gras avec l'ozone sont les peroxydes. Ce sont ces peroxydes qui permettent une large activité biologique des huiles végétales ozonisées.
L’indice de peroxyde (IPs) mesure la quantité d’oxygène actif présent par kg de produit. Plus l’indice est élevé plus l’huile zonée saturée est efficace et va détruire pas oxydation les germes infectieux.

L’Huile Ozonée Saturée 067 permet un traitement local sur la plupart des sarcoïdes. Un traitement complémentaire où l’ozone sous sa forme gazeuse est directement en contact avec la zone de sarcoïdes peut également être envisagé avec un dispositif spécifique.

Huile ozonée saturée

Code de réduction (20%) pour découvrir l’Huile Ozonée Saturée MILAMOKA067 sur le site 067

Autres traitements des sarcoïdes

Plusieurs traitements sont possibles de nos jours :

  • Le traitement conservateur : c’est-à-dire qu’on ne fait rien, on garde seulement sous surveillance le sarcoïde. Chez les jeunes chevaux, la régression de la tumeur peut être spontanée : 62% des sarcoïdes occultes et verruqueux régressent sans doute grâce à la maturation du système immunitaire. Chez les vieux chevaux, il n’y a plus d’évolution du système immunitaire, il est donc impossible que ces individus s’en débarrassent seul.
  • Le traitement chirurgical : il consiste à retirer la tumeur. Attention cependant, le traitement chirurgical seul présente un taux de récidive pouvant aller jusqu’à 70%. Il est recommandé de l’associer à d’autres techniques afin d’éviter les récidives. Attention, il existe aussi la ligature des sarcoïdes à l’aide d’un élastique mais c’est fortement déconseillé car généralement une partie seulement de la tumeur est enlevée, et cela donne lieu à un fort taux de récidive.
  • La chirurgie laser : elle permet de réduire la dissémination des cellules atteintes. Ce type de traitement est généralement associé à la chimiothérapie. Cependant, c’est une intervention longue et couteuse avec un taux de succès rapporté de 60 à 89%
  • La cryochirurgie : on applique de l’azote liquide sur la lésion à traiter. Elle peut être utilisée seule, sur une lésion superficielle ou après une exérèse chirurgicale.
  • La chimiothérapie : réservée au milieu hospitalier uniquement. Elle permet de réduire le taux de récidive de 95%. Elle est souvent conseillée en plus du traitement chirurgical. Chez le cheval, le principal produit utilisé la Cisplatine qui est injectée tout autour de la lésion. Cependant, la pénétration du produit dans la lésion est assez difficile
  • L’électrochimiothérapie : elle consiste à appliquer un courant électrique sur la lésion afin de favoriser l’entrée du produit de chimiothérapie dans les cellules. Le principal inconvénient de cette technique c’est qu’elle doit être réalisée sous anesthésie générale et doit être répétée plusieurs fois (donc plusieurs anesthésies). Cependant, c’est un traitement très efficace (efficacité rapportée de 98%) pour lequel le taux de récidive est très faible3.
  • L’immunothérapie: elle a été utilisée dans plusieurs études pour traiter les sarcoïdes, mais c’est une thérapie non disponible en France

En conclusion, les sarcoïdes sont fréquemment rencontrés chez les chevaux et ne nécessitent pas forcément un traitement. Cependant la minéralisation du cheval reste un bon point de départ pour s’assurer que le cheval ai tous les éléments nécessaire pour son immunité. Dans les cas où un traitement est nécessaire, celui-ci sera choisi au cas par cas, selon notamment le type de sarcoïde et l’étendue des lésions.

Article co-écrit par Dr. Joséphine Dorchies, Mila Moka et 067

Bibliographie

  1. COMPSTON, P. C., TURNER, T., WYLIE, C. E. et PAYNE, R. J., 2016. Laser surgery as a treatment for histologically confirmed sarcoids in the horse. Equine Veterinary Journal. juillet 2016. Vol. 48, n° 4, pp. 451‑456. DOI 10.1111/evj.12456.
  2. HASPESLAGH, M., VLAMINCK, L. et MARTENS, A., 2018. The possible role of Stomoxys calcitrans in equine sarcoid transmission. The Veterinary Journal. janvier 2018. Vol. 231, pp. 8‑12. DOI 10.1016/j.tvjl.2017.11.009
  3. TAMZALI, Y., BORDE, L., ROLS, M. P., GOLZIO, M., LYAZRHI, F. et TEISSIE, J., 2012. Successful treatment of equine sarcoids with cisplatin electrochemotherapy: A retrospective study of 48 cases: Cisplatin electrochemotherapy of equine sarcoid. Equine Veterinary Journal. mars 2012. Vol. 44, n° 2, pp. 214‑220. DOI 10.1111/j.2042-3306.2011.00425.x.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *