Maladies et pathologie de votre cheval

FREE FECAL WATER SYNDROME ou KOTWASSER chez le cheval

FREE FECAL WATER SYNDROME ou KOTWASSER

De plus en plus de propriétaires de chevaux en parlent et se retrouvent démunis face à cette pathologie qui n’est malheureusement par encore bien comprise de nos jours. Cet article vise à vous éclairer sur ce syndrome et à vous donner les dernières avancées scientifiques concernant un sujet qui mérite encore d’être exploré.

Le free fecal water syndrome qu’est-ce que c’est ?

Connu en allemand sous le nom de « kotwasser », le free fecal water syndrome est également décrite en médecine humaine sous le terme de « trouble fonctionnel intestinal »1. Ce trouble se manifeste chez le cheval par la présence d’eau avant ou après la défécation, alors que l’animal émet des crottins normaux. Cette affection peut être ponctuelle et ne durer que quelques jours ou quelques mois, mais elle peut également devenir chronique et perdurer dans le temps.

Bien que l’état général du cheval ne soit généralement pas altéré et que l’affection soit bégnine, ce phénomène constitue un stress et du désagrément pour le propriétaire. En effet, cette pathologie conduit à des souillures au niveau des postérieurs de l’animal pouvant évoluer jusqu’à la dermatite selon les cas. Et alors même que cette pathologie est considérée comme non dangereuse, une étude réalisée en 20204 montre toutefois que 65% des chevaux qui sont atteints de ce syndrome présenteraient des signes cliniques tels que des coliques, un abdomen ballonné, et que ces chevaux sont plus sujets aux coliques que ne le sont les chevaux sains.

Il semblerait que le free fecal water syndrome soit dû à une anomalie des contractions du colon, qui se manifesterait par une augmentation des contractions brèves mais puissantes de cette portion du tube digestif, provoquant une extraction de l’eau des crottins en formation, et installant ce syndrome. Quant à la cause de cette modification des contractions, elle reste encore non élucidée.

Pourquoi mon cheval est atteint fecal water syndrome ?

Cette question pourtant simple n’apporte toutefois aucune réponse aujourd’hui. Cela reste un vrai mystère. Plusieurs hypothèses ont été mises en avant, mais aucune d’entre elles n’a pu être réellement validée.

Une étude réalisée en 2020 en Allemagne2 a montré une prédisposition des hongres par rapport aux juments au free fecal water syndrome. Cette étude a également montré que les chevaux dominés dans un troupeau étaient plus sujets à ce syndrome que les chevaux de plus haut rang hiérarchique, à cause du stress induit par cette domination : 25.9% des chevaux atteints de free fecal water syndrome étaient en bas de la hiérarchie du troupeau contre 3.7% dans le groupe des chevaux sains.

En revanche, une autre étude réalisée en Suède et Norvège4 a de son côté, mis en évidence que les chevaux qui avaient une position de dominant dans le troupeau étaient également atteints de cette affection, laissant suggérer que le stress induit par la hiérarchie au sein d’un troupeau ne devait pas être le seul facteur en cause.

Les différentes études s’accordent toutefois sur la même conclusion que la qualité de la dentition des chevaux, et le parasitisme n’ont pas d’influence sur le free fecal water syndrome.

L’alimentation joue-t-elle un rôle dans le free fecal water syndrome ?

Concernant l’alimentation, malheureusement, là aussi rien n’est encore prouvé à 100% :  alors qu’une première étude2 n’a pu relever de manière probante l’influence de l’alimentation sur cette affection, une seconde4 a, quant à elle, mis en évidence que la moitié des chevaux inclus dans cette étude ont eu une diminution des signes cliniques si leur alimentation était passée d’une alimentation de type enrubanné, au foin ou à l’herbe.

Aussi, et malgré les divergences des conclusions de ces études, il est impératif de respecter une alimentation de qualité pour votre cheval, avec une dominance de fourrage, car celle-ci est indispensable pour sa santé.

Free fecal water syndrom et microbiote

Pour rappel, le microbiote est un ensemble de micro-organismes (bactéries, levures champignons…) qui peuple le tube digestif d’un individu et qui est indispensable au bon déroulement de la digestion.

Une étude réalisée en 2021 par l’équipe de Lautsen3 s’est intéressée au microbiote des animaux atteints du free fecal water syndrome. Leur microbiote a été comparé à celui de chevaux sains vivant dans la même région, avec des conditions d’alimentation et de vie proches des chevaux atteints. Mais l’étude n’a pas mis en évidence de différences significatives entre les microbiotes des deux groupes.

Toutefois, la comparaison du microbiote dans cette étude ne s’est faite que sur des échantillons des selles. Et comme il semble avéré aujourd’hui que la cause du syndrome provient d’un dysfonctionnement du colon, les auteurs de l’étude ont quand même souligné le fait que les microbiotes pourraient peut-être se révéler différents s’ils étaient prélevés au niveau du colon.

Comment traiter le free fecal water syndrome ?

Le manque de connaissances envers cette pathologie pose de réels problèmes à proposer une prise en charge fiable, aussi, il n’existe à ce jour aucun traitement qui fasse consensus.

La seule préconisation, comme nous l’avons déjà évoqué précédemment, c’est d’apporter au cheval une alimentation de qualité qui semble pouvoir diminuer les symptômes4.

Toutefois, une étude prometteuse réalisée en 20213 a pu mettre en évidence des résultats intéressants concernant une piste de traitement. Cette étude s’est intéressée à l’effet de la transfaunation sur le free fecal water syndrome. La transfaunation consiste à implanter des selles d’un individu donneur sain, dans le tube digestif d’un individu « malade ». Ici, 500g de fèces d’un cheval donneur étaient mélangés à 5L de solution saline non stérile à 37°C. L’ensemble était ensuite filtré et le liquide récupéré était administré au cheval receveur, par sondage naso gastrique (acte consistant à passer un tuyau dans le nez du cheval jusqu’à l’estomac, comme lors de coliques) sur 5 jours consécutifs. Des suivis étaient ensuite réalisés dans le temps afin de juger de l’efficacité des transfaunations. Une échelle de 0 à 4 avait été mis en place afin de grader les symptômes, pour les chevaux entrés dans l’étude (0 étant les chevaux sans symptômes et 4, les chevaux présentant un free fecal water syndrome constant, avec des selles molles) afin de faciliter les évaluations.

Une semaine après la fin du protocole, 3 des 10 chevaux de l’étude présentaient une résolution complète des symptômes. Entre 84 et 168 jours après les transfaunations, 30% des chevaux restants avaient également une résolution complète des symptômes. Il a été observé une diminution significative du grade, 14 jours après le protocole de transfaunation.

Le suivi à été réalisé jusqu’à un an après les transfaunations : à ce stade, 70% des chevaux avaient présenté au moins un épisode de rechute, mais deux chevaux sur les dix n’ont eu qu’une seule rechute qui s’est résolue spontanément ; et 60% avaient moins de symptômes qu’avant la transfaunation.

Bien qu’étant un procédé encore expérimental pour le traitement de cette maladie, la transfaunation semble être une bonne option thérapeutique pour l’avenir, en tout cas, pour au moins tenter de diminuer les symptômes du free fecal water syndrome. L’étude étant réalisée sur seulement 10 chevaux, d’autres études doivent être réalisées afin de valider cette efficacité.

TEK’IMUN 1,4 kg

65.00 ou s’abonner et économiser 10%

Booster d’immunité et de confort digestif

Le TEK’IMUN est un produit complet qui contient des probiotiques, des postbiotiques et des extraits de plantes pour à la fois booster l'immunité du cheval, réduire le stress oxydatif et les états inflammatoires et rétablir un microbiote digestif sain.

Quand utiliser le TEK’IMUN ?

  • En début d’hiver, lors d’un déficit immunitaire.
  • Cheval présentant: sme (syndrome métabolique équin), cushing, fourbure (en prévention ou lors de crise), piroplasmose, maladie de lyme.
  • Syndrôme Free Fecal Water ( kotwasser )
  • Chez le cheval âgé.
  • En période de stress, en post-opératoire, après la mise bas et au moment du sevrage.

Comment accompagner son cheval atteint du syndrôme Free Fecal Water avec Mila Moka ?

Comme évoqué précédemment ce syndrome trouve son origine au niveau du colon. Le colon est la partie du tract digestif du cheval ou réside la plus grande partie de la population microbienne, là où est réalisée la fermentation des fibres que le cheval va consommer. Afin de prendre soin du microbiote intestinal, nous conseillons l’utilisation du Tek’Imun qui est une combinaison de probiotiques et postbiotiques garantissant un microbiote intestinal en meilleur santé :

  • Les probiotiques que sont les levures vivantes favorisent une meilleure digestibilité de la fibre et améliorent le développement des bonnes bactéries, les bactéries cellulolitiques.
  • Les postbiotiques qui correspondent à une association de mannane-oligosaccharides (MOS) et ß-glucans, eux-mêmes issus d’une souche de levure. Ces éléments diminuent les risques d’infection par les pathogènes et renforce l’équilibre de la flore intestinale. Les postbiotiques agissent comme des capteurs de bactéries pathogènes  limitant ainsi leur adhésion aux parois de l'intestin. L’adhésion des bactéries pathogènes aux postbiotiques favorise leur élimination dans les crottins.

Apaise les réactions inflammatoires :

Le Tek'Imun contient également des extraits de plantes titrées (curcuma, gaulthérie, saule blanc) associées à de la propolis verte du Brésil (la plus riche au monde en molécules anti-inflammatoires). Ces plantes confèrent au Tek’Imun 3 actions supplémentaires :

  • Diminution des protéines inflammatoires (-47%) grâce aux principes actifs tels que les dérivés salicylés et les alcaloïdes. Resserre les jonctions serrées des cellules épithéliales de la paroi intestinale.
  • Action antioxydante : + 17% de l’expression des GSH-PX (U/g Hb) (Glutathione peroxidase : molécule antioxydante) après 2 semaines de supplémentation.
  • Régulation du système immunitaire grâce à la baisse de l’inflammation au sein de l’organisme du cheval.

Ainsi la composition du Tek’Imun fait de ce produit une première solution très complète à mettre en place pour accompagner les chevaux atteints de de FFW. Le Tek’Imun est un petit granulé qui s’utilise en cure de 3 semaines à raison de 70gr par jour en une seule prise avec ou sans aliment.

En conclusion, le free fecal water syndrome présente aujourd’hui, pour le propriétaire et le vétérinaire, un véritable défi dans sa prise en charge puisqu’il reste encore une maladie qui n’est pas complètement comprise. Des études doivent encore être réalisées afin de pouvoir répondre à toutes les questions que l’on se pose et pour proposer un traitement efficace aux chevaux.

Article co-écrit par Dr. Joséphine Dorchies et Mila Moka

Bibliographie :

  1. Ertelt, A.; Gehlen, H. Free fecal water in the horse—An unsolved problem. Pferdeheilkunde Equine Med.201531, 261–268.
  2. Kienzle, E.; Zehnder, C.; Pfister, K.; Gerhards, H.; Sauter-Louis, C.; Harris, P. Field Study on Risk Factors for Free Fecal Water in Pleasure Horses.  Equine Vet. Sci.201644, 32–36.
  3. Laustsen, L.; Edwards, J.E.; Hermes, G.D.A.; Lúthersson, N.; van Doorn, D.A.; Okrathok, S.; Kujawa, T.J.; Smidt, H. Free Faecal Water: Analysis of Horse Faecal Microbiota and the Impact of Faecal Microbial Transplantation on Symptom Severity. Animals202111, 2776.
  4. Lindroth, K.M.; Johansen, A.; Båverud, V.; Dicksved, J.; Lindberg, J.E.; Müller, C.E. Differential defecation of solid and liquid phases in horses—A descriptive survey. Animals 202010, 76.

TEK’IMUN 1,4 kg

65.00 ou s’abonner et économiser 10%

Booster d’immunité et de confort digestif

Le TEK’IMUN est un produit complet qui contient des probiotiques, des postbiotiques et des extraits de plantes pour à la fois booster l'immunité du cheval, réduire le stress oxydatif et les états inflammatoires et rétablir un microbiote digestif sain.

Quand utiliser le TEK’IMUN ?

  • En début d’hiver, lors d’un déficit immunitaire.
  • Cheval présentant: sme (syndrome métabolique équin), cushing, fourbure (en prévention ou lors de crise), piroplasmose, maladie de lyme.
  • Syndrôme Free Fecal Water ( kotwasser )
  • Chez le cheval âgé.
  • En période de stress, en post-opératoire, après la mise bas et au moment du sevrage.

TEK’IMUN 4,2 kg

1 avis
155.00 ou s’abonner et économiser 8%

Booster d’immunité et de confort digestif :

Le TEK’IMUN est un produit complet qui contient des probiotiques, des postbiotiques et des extraits de plantes pour à la fois booster l’immunité du cheval, réduire le stress oxydatif et les états inflammatoires et rétablir un microbiote digestif sain.

Quand utiliser le TEK’IMUN ?

  • En début d’hiver, lors d’un déficit immunitaire.
  • Cheval présentant: sme (syndrome métabolique équin), cushing, fourbure (en prévention ou lors de crise), piroplasmose, maladie de lyme.
  • Syndrôme Free Fecal Water ( kotwasser )
  • Chez le cheval âgé.
  • En période de stress, en post-opératoire, après la mise bas et au moment du sevrage.

FLOR’BIOTIK 1,4 kg

13 avis
45.00 ou s’abonner et économiser 10%

Confort digestif et gastrique

Le FLOR’BIOTIK est un mélange de pré et probiotiques qui assure à votre cheval ou poney bien-être digestif et intestinal. Il permet une meilleure digestion et assimilation de la ration au quotidien.

Quand utiliser le FLOR’BIOTIK ?

  • En utilisation quotidienne, il aidera votre cheval à mieux valoriser sa ration (+10% de digestibilité). Idéal pour les chevaux qui peinent à garder de l'état.
  • En cure, lors de troubles digestifs ou intestinaux. Réduit de 50% les gardes d'ulcère (distribué à 70g par jour).
  • Recommandé lors de changement de ration, en cas de manque d’état, lors d’un épisode de diarrhée ou au moment du sevrage du poulain, avec une ration riche en céréales et en sucres.
  • Lorsque le cheval est en diarrhée, ballonné, présence de gaz, crottins mal formés.
  • Après un traitement médicamenteux (vermifuge, antibiotique, anti-inflammatoire).
Peut se distribuer seul sans aliment.

Un commentaire sur “FREE FECAL WATER SYNDROME ou KOTWASSER chez le cheval

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *